Ecole un jour sur deux jusqu’à fin mai

Ecole un jour sur deux jusqu’à fin mai

30 avril 2020 0 Par Admin

L’Etat de Vaud présente jeudi son concept de reprise des classes dès le 11 mai.

L’Etat de Vaud présente ce jeudi son concept de reprise des cours dès le 11 mai. L’école obligatoire reprendra, mais elle présentera un visage tout à fait particulier.

«Les classes seront coupées en deux dans un premier temps, a indiqué la conseillère d’Etat Cesla Amarelle. Chaque groupe ira à l’école un jour sur deux.» La mesure durera jusqu’au 20 mai pour les classes de la 1P à la 8P (de 4 à 12 ans), et jusqu’au 29 mai de la 9P à la 11P. Les classes seront réunies ensuite.

Au niveau des précautions prises par les établissements, l’Etat a arrêté les éléments suivants: lavage de mains obligatoire à l’arrivée en classe et après la récréation et désinfection des mains sous la supervision d’un adulte; deux mètres de distance minimum entre les adultes et enfants, mais pas entre enfants. Des masques seront à disposition pour les cas spécifiques et sur demande. Les poubelles seront fermées et vidées tous les jours et les locaux seront désinfectés deux fois par jour. Les transports, les devoirs surveillés et les réfectoires seront ouverts, avec toute une série de précautions sanitaires également.

Comme pressenti, le Département laisse la porte ouverte aux discussions concernant les élèves qui vivent avec des personnes vulnérables, selon les critères de l’OFSP. «Un formulaire d’annonce sera à disposition et des solutions pourront être trouvées», a précisé l’élue socialiste. Pour le personnel vulnérable cette fois, l’Etat n’a pas pu finaliser son plan et prévoit de donner davantage d’informations ultérieurement. Un détail qui n’échappera pas aux syndicats des enseignants, qui attendaient des informations précises sur ce point.

Les éventuels cas d’infection au coronavirus qui seraient détectés à l’école feront l’objet d’un suivi particulier, avec isolement de l’enfant et suivi médical, un peu à l’image de ce qui se pratiquait au début de la crise. Un traçage des contacts de ces personnes sera également effectué.

Au niveau de la réussite ou de l’échec de l’année scolaire, c’est la moyenne à l’année qui est prise en compte. «Si la moyenne au semestre devait être plus favorable, c’est celle-ci qui serait prise en compte, a indiqué Giancarlo Valceschini, directeur général de l’enseignement obligatoire. Les cas limites, à savoir ceux qui seraient à un demi-point du minimum requis, seront automatiquement admis. Les cas en situation d’échec proches de ces cas limites, pourront, eux, faire l’objet d’une évaluation supplémentaire de la part des enseignants.» Les examens de fin de scolarité, eux, sont annulés.

L’Etat major du Département a chaleureusement remercié tous les acteurs de la formation qui ont œuvré à ce programme. Le compte à rebours pour tout mettre en place a démarré. Il reste 11 jours.

Source : https://www.20min.ch/fr/story/ecole-un-jour-sur-deux-jusqua-fin-mai-337755420260